Une association bryophytique nouvelle, endémique du puy de Dôme (Puy-de-Dôme, Auvergne-Rhône-Alpes) : le Gymnomitrio corallioidis-Barbilophozietum sudeticae

Auteurs-es

  • Vincent Hugonnot Bureau d'étude Pépin-Hugonnot

DOI :

https://doi.org/10.18145/biom.v1i1.247

Mots-clés :

Gymnomitrion, puy de Dôme, bryosociologie, Andreaeion petrophilae, conservation, réchauffement climatique

Résumé

Le Gymnomitrio corallioidis-Barbilophozietum sudeticae est une association nouvelle considérée comme micro-endémique du sommet du puy de Dôme dans l’état actuel des connaissances. Cette association forme des colonies crustacées sur les affleurements de domite pulvérulente des versants nord et nord-ouest du cumulodôme, parmi des landes cryophiles. Elle est caractérisée par Gymnomitrion corallioides, G. concinnatum, Marsupella badensis et Barbilophozia sudetica. Cette association pionnière présente un caractère permanent. Elle était autrefois probablement plus répandue dans la chaîne des Puys. Il s’agit d’une communauté spécialisée, sensible aux modifications climatiques, peut-être appelée à disparaître à moyen terme sur ce sommet relativement peu élevé.

Références

Boivin P., Besson J.-C., Briot D., Camus G., De Goër De Hervé A., Gourgaud A., Labazuy P., Langlois E.-P., De Larouziere F.-D., Livet M., Mergoil J., Miallier D., Morel J.-M., Vernet G. & Vincent P., 2009. Volcanologie de la Chaîne des Puys. 5ème édition, PNR des Volcans d’Auvergne, 196 p.

Braun-Blanquet J., 1926. Le «climax complexe» des landes alpines (Genisteto-Vaccinion) du Cantal. Arvernia, 2 : 29-48.

Braun-Blanquet, J., 1964. Pflanzensoziologie, Grundzüge der Vegetationskunde. 3rd ed. Springer, Wien-New York. 865 pp

Gargominy O., Tercerie S., Régnier C., Ramage T., Schoelinck C., Dupont P., Vandel E., Daszkiewicz P. & Poncet L., 2016. TAXREF v10.0, référentiel taxonomique pour la France : méthodologie, mise en œuvre et diffusion. Muséum national d’Histoire naturelle, Paris. Rapport SPN 2016 – 101 : 144 pp.

Hébrard J.-P., 1971. Contribution à l’étude des bryoassociations rupicoles de l’étage subalpin dans le sud-est de la France. Annales de l’Université de Provence Sciences, 46 : 117-149.

Héribaud J., 1899. Les Muscinées d’Auvergne. Mémoire Académie des Sciences, Belles-Lettres & Arts, Clermont-Ferrand, 2ème Série : XIV, 544 p.

Hugonnot V. & Celle J., 2015. Première liste rouge des bryophytes d’Auvergne. Evaxiana, 1 : 5-29.

Hugonnot V. & Celle J., 2019. TAXREF v11.0, référentiel taxonomique pour la France. Muséum national d’Histoire naturelle, Paris.

Hugonnot V., Pépin F. & Vergne T., 2019. Les bryophytes du puy de Dôme (Puy-de-Dôme, France). Journal de Botanique - Société Botanique de France, 86 : 17-57.

Jolibert N., 2014. Le climat de la communauté de communes clermontoise. Revue des Sciences Naturelles d’Auvergne, 77 : 19-23.

Lecointe A., 1978. Aperçu sur la végétation bryophytique subalpine et alpine des environs du glacier d’Aletsch (Valais suisse). Document Phytosociologique, N.S., 3 : 325-336.

Marstaller R., 2006. Syntaxonomischer Konspekt der Moosgesellschaften Europas und angrenzender Gebiete. Haussknechtia Beiheft, 13 : 1-191.

Philippi G., 1956. Einige Moosgesellschaften des Südschwarzwaldes und der angrenzenden Rheinebene. Beiträge zur naturkundlichen Forschung in Südwestdeutschland, 15 : 91-124.

Roux C., 2017. De la Limagne à la chaîne des Puys. Approche analytique intégrative pour l’étude des végétations actuelles et potentielles en moyenne montagne tempérée. RevoiR Editions, Thèse de doctorat de l’Université Clermont Auvergne, 339 p.

Schumacker R. & Sapaly J., 1996. Catalogue critique des hépatiques (Anthocerotophyta et Marchantiophyta) de l’Auvergne (Cantal et Puy-de-Dôme, France). Documents de la Station Scientifique des Hautes-Fagnes, 130 p., 7 cartes h. t.

Thébaud G., Roux, Bernard C.-E. & Delcoigne A., 2014. Guide d’identification des végétations du nord du Massif central. Presses Universitaires Blaise Pascal, 274 p.

Váňa J., Söderström L., Hagborg A., Von Konrat M. & Engel J.J., 2010. Early Land Plants Today: Taxonomy, systematics and nomenclature of Gymnomitriaceae. Phytotaxa, 11 : 1-80.

Téléchargements

Publié-e

2020-06-17

Numéro

Rubrique

Articles