La végétation des sources thermominérales salées d’Auvergne

Auteurs-es

  • Guillaume Choisnet Société Française de Phytosociologie
  • Camille Roux Université Clermont Auvergne, UniVegE https://orcid.org/0000-0002-3101-3977
  • Stéphane Cordonnier CEN Auvergne
  • Vincent Hugonnot Bureau d'étude Pépin-Hugonnot
  • Frédéric Bioret Université de Brest, EA 7462 Géoarchitecture

DOI :

https://doi.org/10.18145/biom.v1i1.259

Mots-clés :

phytosociologie, halophytes, sources salées, Auvergne

Résumé

Les auteurs réalisent une étude phytosociologique de la végétation des sources thermominérales salées d’Auvergne, en s’inscrivant dans une approche «braun-blanqueto-tüxenienne» de l’association. Malgré un grand nombre de relevés réalisés sur les sites salés d’Auvergne, les groupements restent méconnus et il semblait nécessaire d’en réaliser la synthèse pour en préciser le statut phytosociologique.
Après une rapide présentation du contexte physiographique des localités étudiées et un bref rappel des travaux phytosociologiques antérieurs, les auteurs réalisent une analyse et une synthèse de 176 relevés phytosociologiques illustrant les communautés de la vingtaine de localités salifères connues en Auvergne. Provenant de 16 sites, 69 relevés ont été spécifiquement réalisés dans le cadre de cette étude.
Neuf groupements de rang association sont présentés sur le plan floristique et synécologique : trois associations et six sous-associations nouvelles sont décrites.

Références

Abdulhak S. & Sanz T., 2012. Guide des habitats humides du bassin du Guil. Conservatoire Botanique National Alpin, 171 p.

Bart-Petit L., Bart A. & Roux R., 2017. La flore halophile de Propiac (Baronnies, Drôme). Psychodrômia, Bulletin de la Société Botanique de la Drôme 2 : 34-44.

Bastien Y. & Gauberville C., 2011. Vocabulaire forestier. Écologie, gestion et conservation des espaces boisés. AgroParisTech, IDF-CNPF, ONF. Éd. IDF, Paris, 554 p. + annexes.

Beeftink W.G., 1965. De zoutvegetatie van ZW-Nederland beschound in Europees verband. Éd. H. Veenman & N.V. Zonen, Wageningen, 167 p.

Billy F., 1988. La végétation de la Basse-Auvergne. Bulletin de la Société Botanique du Centre-Ouest NS, n° spécial 9, 416 p.

Billy F., 2000. Prairies et pâturages en Basse-Auvergne. Bulletin de la Société Botanique du Centre-Ouest NS, n° spécial 22, 259 p.

Boullet V., 2009. Le relevé phytosociologique : principes et méthodes. Conservatoire botanique national du Massif central / ATEN, 16 p.

Bouxin G., 2016. Analyse statistique des tableaux de relevés de végétation. Recherche d’adéquation entre les données de végétation et les techniques statistiques, au moyen d’exemples. Éd. Universitaires Européennes, 440 p.

Braun-Blanquet J., 1921. Prinzipien einer systematik der Planzengesellschaften auf floristischer Grundlage. Jahrbuch der St. Gallischen Naturwissenschaftlichen Gesellschaft 57(2), 346 p.

Braun-Blanquet J., 1928. Pflanzensoziologie. Grundzüge der Vegetationskunde. Biologische Studienbücher 7, Éd. Springer, Berlin, 330 p.

Celinski F. & Wika S., 1976. État des recherches sur la végétation halophile en Pologne. Colloques Phytosociologiques IV : 141-156.

Chartrain M., 1949. La Flore des terrains salés d’Auvergne. Bulletin de la Société Mayenne-Sciences 1949 : 72-92.

Chassagne M., 1956. Inventaires analytiques de la flore d’Auvergne et contrées limitrophes des départements voisins. Tome I. Éd. P. Lechevallier, Paris, 458 p.

Chassagne M., 1957. Inventaires analytiques de la flore d’Auvergne et contrées limitrophes des départements voisins. Tome II. Éd. P. Lechevallier, Paris, 542 p.

Cordonnier S., 2008. Les sources salées d’Auvergne. Le Courrier de la Nature 237 : 34-41.

Cordonnier S., 2012. Sources et prés salés d’Auvergne, Les guides naturalistes du Conservatoire d’espaces naturels d’Auvergne, Conservatoire des espace naturels d’Auvergne, 160 p.

Corillion R., 1954. Sur la phytosociologie des terrains salés d’Auvergne (Note préliminaire). Bulletin de la Société Mayenne-Sciences 1953 : 26-32.

Curie J., 2013. Les travertins anthropiques, entre histoire, archéologie et environnement. Étude géoarchéologique du site antique de Jebel Oust, Tunisie. Thèse de doctorat, Université de Bourgogne, 325 p.

Demartini C., 2016. Les végétations des côtes Manche-Atlantique françaises : essai de typologie et de cartographie dynamico-caténales. Thèse de doctorat, Université de Bretagne occidentale, 545 p. + annexes

Duvigneaud J., 1967. Flore et végétation halophiles de la Lorraine orientale. Mémoires de la Société Royale Botanique de Belgique 3 : 1- 122.

Ellenberg H., Dull R., Wirth V., Werner W. & Paulissen D., 1991. Zeigerwertevon Pflanzen in Mitteleuropa [Indicator values of plants in Central Europe]. Scripta Geobotanica 18 : 1-248.

Felzines J.-C., 2012. Les groupements prairiaux mésoxérophiles des alluvions de la Loire et de l’Allier (Auvergne, Bourgogne, Centre - France). Contribution à la connaissance des Arrhenatheretalia elatioris et des Agropyretalia intermedio-repentis. Bulletin de la Société Botanique du Centre-Ouest NS, 42 : 279-328.

Foucault B. (de), 2017. La sortie phytosociologique du 28 mai 2017 à la fontaine salée et ses environs en forêt domaniale de l’eau salée (commune de Sougraigne). Bulletin de la Société d’études scientifiques de l’Aude CXVII : 189-196.

Foucault B. (de) & Catteau E., 2012. Contribution au prodrome des végétations de France : les Agrostietea stoloniferae Oberd. 1983. Journal de Botanique de la Société Botanique de France 59 : 5-131.

Frain M., 1996. Reconnaissance de la flore et des végétations des sources salées d’Auvergne. Observatoire du patrimoine naturel d’Auvergne, Conservatoire des espaces et paysages d’Auvergne, 104 p.

Géhu J.-M., 1968. Sur la vicariance géographique des associations végétales des dunes mobiles de la côte atlantique française. Comptes Rendus des Séances de l’Académie des Sciences Série D, 266 : 2422-2425.

Géhu J.-M., 1995. Les côtes de France (Corse incluse). Inventaire typologique des milieux terrestres littoraux menacés à des fins conservatoires. Volume V. Fondation de France, Centre Régional de Phytosociologie, Conservatoire Botanique National de Bailleul, 70 p.

Géhu J.-M., 1998. Épistémologie de la typologie phytosociologique de la végétation. Itinera Geobotanica 11 : 65-83.

Géhu J.-M., 2006. Dictionnaire de sociologie et synécologie végétales. Édition J. Cramer, Berlin - Stuttgart, 899 p.

Géhu J.-M. & Géhu-Franck J., 1984. Schéma synsystématique et synchorologique des végétations phanérogamiques halophiles françaises. Documents Phytosociologiques NS, VIII : 51-70.

Géhu J.-M. & Géhu-Franck J., 1985. Données synchorologiques sur la végétation littorale européenne. Vegetatio 59 : 73-83.

Géhu J.-M. & Rivas-Martínez S., 1981. Notions fondamentales de phytosociologie. in Dierschke H. (éd.) Syntaxonomie. Berichte der Internationalen Symposien der Internationalen Vereinigung für Vegetationskunde 1980 : 5-33. Éd. J. Cramer, Vaduz.

Géhu J.-M. & Rivas-Martínez S., 1982. Essai sur un schéma synsytématique de la végétation halophile de l’Europe. Manuscrit diffusé par le Service Environnement du Conseil de l’Europe, Strasbourg, 19 p.

Hayon J.-C. & Pelt J.-M., 1969. Influence des facteurs écologiques sur la répartition de la végétation halophile. Bulletin de la Société de Botanique du Nord de la France XXII(2) : 143-158.

Héribaud-Joseph (frère), 1915. Flore d’Auvergne. Éd. Mame & fils, Tours, 457 p.

Hill M.O., Mountford J.O., Roy D.B. & Bunce R.G.H., 1999. Ellenberg’s indicator values for British plants. ECOFACT Volume 2: technical annex. Éd. Institute of terrestrial ecology, Huntingdon, 46 p.

Hugonnot V. & Ully S., 2004. Aperçu de la flore et de la végétation bryologiques des sources salées d’Auvergne (France). Bulletin de la Société Botanique du Centre-Ouest NS, 34 : 313-327.

Kovach W.L., 2010. MVSP - A MultiVariate Statistical Package for Windows, ver. 3.2. Kovach Computing Services, Pentraeth, UK, 112 p.

Labernardière H. Le Val d’Allier au fil de l’eau. Les sources thermominérales. Association Sites et Patrimoines Veyre-Monton, 57 p. [document non daté]

Leuschner C. & Ellenberg H., 2018. Ecology of Central European non-forest vegetation : coastal to alpine, natural to man-made habitats. Vegetation ecology of Central Europe, volume II. Éd. Springer, 1093 p.

Marstaller R., 2006. Syntaxonomischer Konspekt der Moosgesellschaften Europas und angrenzender Gebiete. Haussknechtia Beiheft 13 : 1–191.

Négrel Ph. & Rad S., 2010. Signatures géochimiques de la Loire. Géosciences 12 : 60- 67.

Pelt J.-M. & Hayon J.-C., 1969. Mise en évidence d’une série écologique commune aux stations halophiles d’Europe littorale et continentale. Bulletin de la Société de Botanique du Nord de la France XXII(2) : 137-142.

Portal R., 2014. Glyceria, Puccinellia, Pseudosclerochloa, France, pays voisins et Afrique du Nord. Éd. Robert Portal, 149 p.

Rivas-Martínez S. & Costa M., 1976. Datos sobre la vegetación halofila de la Mancha (España). Colloques Phytosociologiques IV : 81-97.

Roleček J., Tichỳ L., Zelenỳ D. & Chytrỳ M., 2009. Modified TWINSPAN classification in which the hierarchy respects cluster heterogeneity. Journal of Vegetation Science 120 : 596-602.

Serra H., Petelet-Giraud E. & Négrel Ph., 2003. Inventaire du potentiel géothermique de la Limagne (COPGEN). Synthèse bibliographique de la géochimie des eaux thermales. Rapport BRGM/RP-52587-FR, 84 p.

Servant J., Bornand M. & Dejou J., 1976. Sur la présence de sols à alcali dans la Limagne de Clermont-Ferrand. Comptes rendus de l’Académie des Sciences de Paris Série D, 282 : 37-40.

Ter Braak C.J.F, 1986. Canonical correspondence analysis : a new eigenvector technique for multivariate direct gradient analysis. Ecology 67 : 1167-1179.

Thébaud G., Roux C., Bernard C.-E. & Delcoigne A., 2014. Guide d’identification des végétations du nord du Massif central. Associations végétales et habitats naturels. Éd. Presses universitaires Blaise Pascal, 274 p.

Tison J.-M. & Foucault B. (de), 2014. Flora gallica, Flore de France. Éd. Biotope, Mèze. 1196 p.

Tranchant Y., Abdulhak S., Amblard C., Bence S. & Pichard A., 2014. Plan de gestion du Plan de Phasy (Hautes-Alpes). Conservatoire d’espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Conservatoire Botanique National alpin, Université de Savoie, 49 p.

Tichý L., 2002. JUICE, software for vegetation classification. Journal of Vegetation Science 13 : 451-453.

Vincent B., 2017. Quel rattachement phytosociologique pour les végétations halophiles non littorales. Psychodrômia, Bulletin de la Société Botanique de la Drôme 2 : 45-47.

Wendelberger G., 1943. Die Salzpflanzengesellschaften des Neusiedler Sees. Wiener botanische Zeitschrift 92(3) : 124-144.

Téléchargements

Publié-e

2020-06-17

Numéro

Rubrique

Articles