Contribution to the survey of the heathlands of the french Massif central (habitats 4030 and 4060) : analysis of phytosociological data.

Auteurs-es

  • Gilles Thébaud Université Clermont Auvergne; UniVEgE-CLF
  • Guillaume Choisnet Coenose; Université de Bretagne occidentale
  • Camille Roux Université Clermont Auvergne; UniVEgE-CLF https://orcid.org/0000-0002-3101-3977

DOI :

https://doi.org/10.52497/biom.v2i1.283

Mots-clés :

Moyenne montagne, landes basses, syntaxons, analyses numériques

Résumé

À partir d’un échantillonnage initial de 990 relevés de landes du Massif central français, issu de la bibliographie et de recherches récentes sur le terrain, les auteurs réalisent une analyse globale puis des analyses partielles en MTC, CCA et DCA sur 675 relevés concernant les étages montagnard moyen et subalpin. Les résultats de cette révision conduisent à la caractérisation de seize associations végétales dont cinq nouvelles et quarante-sept sous-unités. Le sud et l’est du Massif central, Cévennes, Vivarais, Margeride, jusqu’ici moins bien connus, apportent le plus grand lot de nouveautés phytosociologiques. Ces communautés appartiennent à 2 classes phytosociologiques (Loiseleurio procumbentis-Vaccinietea microphylli et Calluno vulgaris-Ulicetea minoris) et 3 alliances dont le Genisto pilosae-Empetrion hermaphroditi all. nov. et le Genisto pilosae-Vaccinion Braun-Blanq. 1926. La nomenclature et la syntaxonomie de cette dernière alliance sont discutées et modifiées et une sous-alliance nouvelle y est créée (Vaccinienion myrtillo-uliginosi suball. nov.). Les communautés étudiées se différencient principalement en fonction de la disparité climatique du Massif, le gradient altitudinal, le substrat géologique et la topographie. Elles peuvent constituer des végétations stables ou entrent dans des successions dynamiques conduisant à des stades boisés. Leur caractérisation contribue à la connaissance de la compartimentation biogéographique et bioclimatique du Massif central, en rapport notamment avec les différences liées à la pluviométrie estivale, entre montagnes volcaniques nord-occidentales sous influence océanique, massifs internes au caractère subcontinental et bordure méridionale sous influence méditerranéenne. De même les végétations étudiées confirment un étage subalpin supérieur dans les quelques massifs qui dépassent 1600 m. La hiérarchisation des variables écologiques discriminantes pour ces végétations, la description de leurs conditions stationnelles et leur caractérisation dynamique au sein des espaces sylvo-pastoraux, donnent des éléments pour la gestion et la conservation des habitats d’intérêt européens correspondants, en particulier 4030 and 4060.

Références

Arnaud M.-T., Gamisans J. & Gruber M., 1983. Les groupements à Cytisus purgans (L.) Boiss. en Lozére (France) : étude phytosociologique. Anales Jardín botánico de Madrid, 40(1) : 197-211.

Bardat J., Bioret F., Botineau M., Boullet V., Delpech R., Géhu J.-M., Haury J., Lacoste A., Rameau J.-C., Royer J.M., Roux G. &. Touffet J. 2004. Prodrome des Végétations de France. Museum National d’Histoire Naturelle, Paris : 171 p.

Barret J. & Klesczewski M., 2006. Caractérisation phytosociologique des landes et maquis des vallées cévenoles. Rapport Conservatoire des espaces naturels du Languedoc-Roussillon: 66 p.

Beaudière A., 1970. Recherches phytogéographiques sur la bordure méridionale du Massif central français (les monts de l’Espinouze). Thèse Université Montpellier : 567p.

Bensettiti F., Rameau J.-C. & Chevallier H. (coord.), 2001. Cahiers d’habitats Natura 2000. Connaissance et gestion des habitats et des espèces d’intérêt communautaire. Tome 1 - Habitats forestiers. MATE/MAP/MNHN. Éd. la documentation française, Paris, 2 volumes : 339 p. et 423 p. https://inpn.mnhn.fr/telechargement/documentation/natura2000/cahiers-habitats

Boeuf R., Hardion L. & Šmarda P., 2021 submitted. Contribution à l’étude taxinomique, phylogénétique et leur implication syntaxinomique de quelques fétuques de la section Festuca, considérées d’intérêt régional à européen (des Carpates aux Pyrénées, centré sur l’Alsace et les Vosges, en passant par le Massif central et la Rhénanie-Palatinat). Botanique.

Botineau M., Descubes-Gouilly C., Ghestem A. & Vilks A., 1986. Les landes sèches acidiphiles du Limousin (Nord-Ouest du Massif central, France). Documents Phytosociologiques N.S., X(1) : 97-107.

Bioret F., Boullet V., Choisnet G., Roux C., Thébaud G., Panaïotis C., Chalumeau A., Delbosc P., Demartini C., Gauberville C., Cianfaglione K., Bensettiti F. & Lalanne A., 2019. Landscape phytosociology concepts and definitions applied to serial and catenal vegetation mapping. Contribuţii Botanice LIV: 47-53. https://doi.org/10.24193/Contrib.Bot.54.3

Boullet V., Choisnet G. & Thébaud G., to be published. Contribution au prodrome des végétations de France: les Genisto pilosae–Callunetea vulgaris. Documents Phytosociologiques.

Braun J., 1915. Les Cévennes méridionales (massif de l’Aigoual). Thèse université de Montpellier. 206 p.

Braun-Blanquet J., 1926. Le climax complexe des landes alpines (Genisteto-Vaccinion du Cantal). Arvernia 2: 1-48.

Braun-Blanquet J., 1932. Plant sociology, the study of plant communities. Transl. G.D. Fuller & H.S. Conard. McGraw-Hill, New York: 476 p.

Braun-Blanquet J., Sissingh G. & Vlieger J. 1939. Klasse der Vaccinio-Piceetea. Prodr. der Pflanzengesellschaften 6, 123 p.

Braun-Blanquet J., 1953. Essai sur la végétation du Mont Lozère comparée à celle de l’Aigoual. Extrait de la 80e session extraordinaire de la Société botanique de France 100 : 1-14.

Carbiener R., 1966. La végétation des Hautes-Vosges dans ses rapports avec les climats locaux. Les sols et la géomorphologie ; comparaison à la végétation d’autres massifs montagneux à climat « allochtone » d’Europe occidentale. Thèse d’état université d’Orsay : 112 p.

Choisnet G. & Mulot P.-E., 2008. Catalogue des végétations du Parc naturel régional des monts d’Ardèche. Conservatoire botanique national du Massif central. 263p.

Chytrý M., Tichý L., Holt J. & Botta-Dukát Z., 2002. Determination of diagnostic species with statistical fidelity measures. Journal of Vegetation Science 13 : 79-90. https://doi.org/10.1111/j.1654-1103.2002.tb02025.x

Coquillard P., 1993. Dynamique des systèmes agro-pastoraux de l’étage montagnard du Massif du Sancy et de la chaîne des Puys : variations biologiques et fonctionnelles : ex. d’application au modèle à Calluna vulgaris. Thèse Doct. Université UAM 3, Marseille St. Jerôme, 266 p.

Coquillard P., Gueugnot J., Julve P., Michalet R. & Michelin Y., 1994. Carte écologique du Massif du Sancy au 1/25 000. Ecologia mediterranea XX(1/2) : 9-57.

Delpech R. & Mollet A.-M., 2008. Essai de typification de quelques végétations landicoles du Vivarais (Ardèche, France). Acta Botanica Gallica, 155(1) : 13-32.

Doche B., 1986. Déterminisme et expression cartographique des successions végétales : exemple de l’Aubrac montagnard (Massif central français). Thèse de Doctorat d’état, université de Grenoble : 252 p.

Ellenberg H., Dull R., Wirth V., Werner W., Paulissen D., 1992. Zeigerwerte von Pflanzen in Mitteleuropa [Indicator values of plants in Central Europe]. Scripta Geobotanica 18 : 1-248.

Estienne P., 1956. Recherches sur le climat du Massif central français. Mémorial n° 43 de la météorologie nationale Paris : 242 p.

Etlicher B., 1986. Les massifs du Forez, du Pilat et du Vivarais. Régionalisation et dynamique des héritages glaciaires et périglaciaires en moyenne montagne cristalline. Thèse d’état université de Saint-Etienne, centre d’études foreziennes : 681 p.

Etlicher B., Bessenay C., Couhert J.-P., Faury O., Francez A.J., Sourp E., Suchel J.B. & Thébaud G., 1993. Les Hautes-Chaumes du Forez : diagnostic écologique pour la gestion d’un espace sensible. Revue d’Auvergne 107(1-2) : 159 p.

Foucault B. de, 1987. Données phytosociologiques sur la végétation observée lors de la treizième session de la S.B.C.O. en Aubrac et Margeride. Bulletin de la Société Botanique du Centre-Ouest, N.S., 18 : 337-361.

Foucault B. de, 2017. Données phytosociologiques nouvelles sur la végétation des Cévennes occidentales (Lozère) et du Haut-Languedoc (département de l’Hérault). Bulletin de la Société Botanique du Centre-Ouest, N.S., 48 : 334-359.

Gargominy O., Tercerie S., Régnier C., Ramage T., Dupont P., Daszkiewicz P. & Poncet L., 2020. Taxref V. 14. Référentiel taxonomique pour la France : méthodologie, mise en œuvre et diffusion. Museum National d’Histoire naturelle Paris UMS PatriNat : 63 p. https://inpn.mnhn.fr/telechargement/referentielEspece/taxref/14.0/menu

Géhu J.-M., 2006. Dictionnaire de phytosociologie et synécologie végétale. J. Cramer Berlin, Stuttgart : 889 p.

Géhu J.-M. & Rivas-Martinez S., 1981. Notions fondamentales de phytosociologie. Berichte der Internationalen Symposien der Internationalen Vereinigung für Vegetationskunde. Syntaxonomie, J. Cramer, Berlin : 5-33.

Guinochet M., 1973. La phytosociologie. Masson, Paris : 227 p.

Hennekens S.M. & Schaminée J.H.J., 2001. TURBOVEG, a comprehensive data base management system for vegetation data. Journal of Vegetation Science 12: 589-591. https://doi.org/10.2307/3237010

Hill M.O. & Gauch H.G. Jr., 1980. Detrended correspondence analysis: An improved ordination technique. Vegetatio 42: 47-58. https://doi.org/10.1007/BF00048870

International Plant Name Index (IPNI) : https://www.ipni.org/

Julve P., 2017. Baseflor, http://philippe.julve.pagesperso-orange.fr/catminat.htm.

Klesczewski M., Pouget L., Lecoq M., Oudot M., Bossaert M. & Kelian G., 2020. Contribution à la connaissance de l’étage subalpin dans le massif du Mont Aigoual (Gard, Lozère) : synthèse bibliographique, délimitation, caractérisation floristique et comparaison à l’échelle du Massif central. BIOM 1(1) :49-68. https://doi.org/10.18145/biom.v1i1.251

Kovach WL, 2010. MVSP - A MultiVariate Statistical Package for Windows, ver. 3.2. Kovach Computing Services, Pentraeth, UK, 112 p.

Lemée G., 1953. Observations sur la végétation actuelle et son évolution postglaciaire dans le massif du Mézenc. in 80e session extraordinaire (1952) dans les Cévennes et dans les Causses. Bulletin de la Société Botanique de France 100(10) : 67-77.

Loiseau P. & Merle G., 1981. Production et évolution des landes à callune dans la région des Dômes (Puy de Dôme). Acta Oecologica 2(4) : 283‐298.

Luquet A., 1926. Essai sur la géographie botanique de l’Auvergne. Les associations végétales du massif des monts Dore. Brulliard, Saint-Dizier Thèse de l’université de Paris : 266 p.

Michalet R., Choler P., Callaway RM. & Whitham TG., 2021. Rainfall continentality, via the winter Gams angle, provides a new dimension to biogeographical distributions in the western United States. Global Ecoly and Biogeography, 30 : 384-397 https://doi.org/10.1111/geb.13223

Michalet R., Coquillard P. & Gueugnot J., 1989. Landes et herbages des édifices volcaniques de la chaîne des Puys (Massif central francais). I-Synsystématique, Colloques Phytosociologiques XVI, Paris 1988 : 645-663.

Michalet R. & Philippe T., 1996. Les landes et les pelouses acidiphiles de l’étage subalpin des monts Dore (Massif central francais) : syntaxonomie et potentialités dynamiques. Colloques Phytosociologiques XXIV, Camerino 1995 : 433-479.

Mucina L., Bültmann H., Dierßen K., Theurillat J.-P., Raus T., Čarni A., Šumberová K., Willner W., Dengler J., Gavilán García R., Chytrý M., Hájek M., Di Pietro R., Iakushenko D., Pallas J., Daniëls F.J.A., Bergmeier E., Santos Guerra A., Ermakov N., Valachovič M., Schaminée J.H.J., Lysenko T., Didukh Y.P., Pignatti S., Rodwell J.S., Capelo J., Weber H.E., Solomeshch A., Dimopoulos P., Aguiar C., Hennekens S.M. & Tichý L., 2016. Vegetation of Europe: hierarchical floristic classification system of vascular plant, bryophyte, lichen, and algal communities. Applied Vegetation Science, 19 (Suppl. 1) : 3-264. https://doi.org/10.1111/avsc.12257

Ozenda P., 1985. La végétation de la chaîne alpine dans l’espace montagnard européen. Masson, Paris : 343 p.

Ozenda P., 2002. Perspectives pour une géobiologie des montagnes. Presses polytechniques et universitaires romandes, Lausannes : 193 p.

Pache G., Michalet R. & Aime S., 1996. A seasonal application of the Gams (1932) method, modified Michalet (1991) : the example of the distribution of some important forest species in the Alps. In «Volume jubilaire J.-L. Richard, Contribution à la flore et à la végétation des Alpes» édité par Vittoz P. , Theurillat J.-P. ;,Zimmermann K. & Gallandat J.-D., Dissertationes Botanicæ, 258: 31-54.

Plant of the world online (POWO): http://www.plantsoftheworldonline.org/

Prevosto B. & Coquillard P., 2001. Dynamique des boisements spontanés dans la chaîne des Puys : une approche par la modélisation. Forêt méditerranéenne XXII(1) : 29-36.

Quézel P. & Rioux J., 1954. L’étage subalpin dans le Cantal (Massif central de France). Vegetatio 4(6) : 345-378.

Renaux B., Timbal J., Gauberville C. & Thébaud G., 2019. Contribution au prodrome des végétations de France les Carpino betuli-Fagetea sylvaticae Jakucs 1967. Documents phytosociologiques 11 Série 3: 423 p.

Rivas-Martinez S., 2007. Mapa de series, geoseries y geopermaseries de vegetación de España. Itinera Geobotanica N.S. 17: 435 p.

Robbe G., 1993. Les groupements végétaux du Morvan. Ed. Société d’histoire naturelle d’Autun : 159 p.

Roleček J., Tichý L., Zelený D. & Chytrý M., 2009. Modified Twinspan Classification in which the hierarchy respects cluster heterogeneity. Journal of Vegetation Science 120: 596-602. https://doi.org/10.1111/j.1654-1103.2009.01062.x

Roux C., 2017. De la Limagne à la chaîne des puys. Approche analytique et intégrative pour l’étude des végétations actuelles et potentielles en moyenne montagne tempérée. Thèse de l’université de Clermont-Ferrand, Ed. Revoir Riom : 339p. https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02151595

Schaminée J.H.J. & Hennekens S.M., 1992. Subalpine heathland communities of the monts du Forez. Documents Phytosociologiques, N.S., XIV: 387-420.

Schaminée J.H.J., Hennekens S. & Thébaud G., 1993. A syntaxonomical study of subalpine heathland communities in west European low mountain ranges. Journal of Vegetation Science 4: 125-134.

Société française de Phytosociologie, 2021. Prodrome des végétations de France (PVF2): http://www.phytosocio.org/#/pvf2

Suchel B., 1985. Quelques données sur le climat de Pierre-sur-Haute, sommet des monts du Forez (Loire). Rapport université de Saint-Etienne : 9 p.

Ter Braak C.J.F., 1986. Cannonical correspondence analysis: a new eigenvector technique for multivariate direct gradient analysis. Ecology 67: 1167-1179.

Terrier-Berland C., 1984. Contribution à l’étude des landes sèches (Nardo-Callunetea) d’un secteur de la Montagne limousine (pays de Vassivières, Plateaux de Gentioux et Féniers). Thèse de pharmacie université de Limoges : 116p.

The Plant List: http://www.theplantlist.org/

Thébaud G., 1988. Le Haut-Forez et ses milieux naturels. Apports de l’analyse phytosociologique pour la connaissance écologique et géographique d’une moyenne montagne cristalline subatlantique. Thèse d’état, Université de Clermont-Ferrand : 330 p.

Thébaud G., 2004. Les sommets subalpins de Pierre-sur-Haute. Journal de Botanique de la Société Botanique de France 26 : 25-29.

Thébaud G., Schaminée J. H. J. & Hennekens S. M., 1992. Contribution à l’étude de l’étage subalpin des moyennes montagnes ouest-européennes : quelques groupements végétaux foréziens comparés à leurs homologues d’autres massifs. Bulletin de la Société Botanique du Centre-Ouest, N.S. 23 : 45-63.

Thébaud G., Roux C., Bernard C.-E. & Delcoigne A., 2014. Guide d’identification des végétations du nord du Massif central. Presses universitaires Blaise Pascal université de Clermont-Ferrand : 274 p.

Thébaud G. & Roux C., 2018. Végétations montagnardes et subalpines du Massif central français. Botanique 4 : 111-138.

Theurillat J.-P., Willner W., Fernández‐González F., Bültmann H., Čarni A., Gigante D., Mucina L. & Weber H., 2020. International code of phytosociological nomenclature. 4th edition. Applied vegetation science ; https://doi.org/10.1111/avsc.12491

Tison J.-M. & Foucault B. de, 2014. Flora Gallica Flore de France. Biotope, Mèze : 1196 p.

Tichý L., 2002. JUICE, software for vegetation classification. Journal of Vegetation Science 13: 451-453. https://doi.org/10.1111/j.1654-1103.2002.tb02069.x

Willner W., 2006. The association concept revisited. Phytocoenologia 36(1): 67-76.

Téléchargements

Publié-e

2021-06-01

Numéro

Rubrique

Articles